Saṃyutta Nikāya

1.15. Bruits de la forêt

Le deva dit:

A midi, quand les oiseaux se reposent, la forêt semble gronder,
et ce son me saisit de frayeur

Le Bhagavan répondit:

A midi, quand les oiseaux se reposent, la forêt semble gronder, [mais] ce son me saisit de plaisir